Histoire du Dr. Paul ZOLL

Voyez pourquoi nous sommes fiers d’être distributeur ZOLL !

Le Dr. Paul. M. ZOLL, inventeur de la technologie du pacemaker externe, et fondateur de ZOLL Médical, est à l’origine des premiers essais cliniques de thérapie par pacemaker externe, en 1952. Aujourd’hui, la société qui porte son nom est leader pour la technologie brevetée du pacemaker externe.

Voyez son histoire !   (Version anglaise)

 

 

Défibrillateur ZOLL Onde de choc

Défibrillation

L’Onde Biphasique Rectiligne (OBR) ZOLL repose sur une technologie qui, en délivrant une énergie pouvant atteindre un maximum de 200 J, fournit une quantité constante de courant plus importante que d’autres ondes biphasiques. Grâce à cette OBR on obtient de meilleurs résultats tout en diminuant les risques d’effets secondaires indésirables.

Pourquoi Défibrillation

D’autres techniques biphasiques ont été mises au point pour des défibrillateurs implantables, où l’impédance ne joue qu’un rôle insignifiant. L’OBR ZOLL a été conçue spécialement pour la défibrillation externe, tenant compte des variations de l’impédance. Grâce à une quantité constante de courant, l’ORB ZOLL administre à chaque patient sa « dose »exacte sur un délai de temps constant.

A 200 J, l’OBR ZOLL délivre aux patients à forte impédance, plus de courant que n’importe quel autre appareil , même comparée aux appareils capables de délivrer des chocs de 360 J 4) Un niveau d’énergie élevé ne présente aucun avantage pour le patient.

Dans la seule étude clinique randomisée par des pairs 25) , où ont été comparées les différentes ondes biphasiques dans la cardioversion (FA), Néal et ses collaborateurs sont arrivés à la conclusion que l’onde biphasique exponentielle tronquée (BET), avec un niveau d’énergie maximum de 360 J, ne présente aucun avantage Pour tous les niveaux d’énergie testés (50, 100 et 200), c’est l’OBR ZOLL qui s’est révélée plus efficace que l’onde BET.

Importance clinique les ondes biphasiques ne sont pas toutes supérieures aux ondes monophasiques. Cependant, les examens contrôlés randomisés ont démontré la supériorité de l’OBR ZOLL sur les autres ondes 21 – 24)

L’ Onde Rectiligne Biphasique de ZOLL

Des études multicentriques randomisés, menées dans des laboratoires choisis arbitrairement, ont montré des écarts significatifs entre défibrillateurs monophasiques et l’OBR ZOLL, même avec moins de Joules 6). D’autres ondes biphasiques n’ont pu montrer de différences. 99% des patients ont été défibrillés avec succès à 120 J, avec l’OBR ZOLL, dès le premier choc, contre 93% avec l’onde monophasique (p = 0,05).

Un taux de réussite de 100% a été obtenu à 150 J OBR Un taux de réussite de 100% pour les patients réfractaires à la défibrillation (impédance du patient > 90 a été obtenu à 120 J OBR, contre un taux de réussite de seulement 63% avec un choc monophasique (p = 0,02)

La plus importante des études, menée sur des patients traités pour arrêt cardiaque en dehors de l’hôpital, a montré, une fois de plus, l’écart significatif entre l’OBR ZOLL et l’onde monophasique (MSA): Augmentation de 40% de l’efficacité, dès le premier choc., 67% à 120 J OBR, contre 48% à 200 J pour l’onde MSA (p = < 0,025) Amélioration significative du rétablissement de la ciculation spontanée (RCS) et d'un rythme sinusinal normal: 25% pour l'OBR ZOLL, contre 15% pour l'onde MSA (p= 0,05)